5 choses à faire pour franchir sa peur de l’inconnu

Lorsque nous prenons conscience que nous avons des rêves plus grands dans la vie, des rêves que nous aimerions réaliser, il peut nous arriver de pratiquer la politique de l’autruche… Se dire que ce n’est qu’un rêve et que les rêves ne sont pas faits pour être réalisés.

Avant c’est ce que je me racontais moi aussi…. Je me racontais que les rêves devaient rester des rêves, qu’ils étaient inatteignables …

Je me racontais que le mieux que je pouvais faire était de vivre une petite vie tranquille, avec un patron qui me paierait chaque mois, pour vivre ma vie dans une routine sécurisante, confortable mais pas extraordinaire.

Alors c’est ce que j’ai fait… j’ai eu cette petite vie tranquille et bien rangée, avec mon mari, le soir, on se plaignait du boulot, tous des …. De toute façon 😊.

On a fait semblant un temps que cela nous suffisait, mais la vérité c’est que cela ne nous suffisait PAS DU TOUT.

Au fond, nous rêvions à plus grand, à plus audacieux, à plus challengeant et à plus épanouissant !!!

Ce désir était si profond que nous avons décider de l’écouter… Nous avons plongé dans l’inconnu !

Pour moi, cela a été « Au revoir président, bonjour Liberté ! » Le grand saut dans le vide !!

On ne va pas se mentir, c’est étourdissant, incroyablement challengeant !

Si c’était facile, tout le monde le ferai n’est-ce pas ?

Alors non ce n’est pas facile, il est important d’être bien préparé pour affronter les périodes de turbulences et maintenir le cap.

Mais il est clair que le jeu en vaut la chandelle, cette liberté d’action, ce sentiment de contribution et ces apprentissages sur soi-même sont inestimables… les épreuves sont là pour vous prouver de quoi vous êtes véritablement capable….

Aujourd’hui je n’ai pas encore atteint mon idéal de vie, il me reste énormément de challenges à relever.

Je n’ai plus la même définition du rêve, mes rêves sont mes moteurs pour avancer, et je les réaliserai tous, parce que j’y mettrais tous mes efforts et toute mon attention.

La différence désormais : Je sais que je suis sur le chemin, je peux me retourner et mesurer le chemin parcouru, et cela me remplit de fiertés et de joie.

Avec ce recul, je vous partage aujourd’hui les 5 choses à faire pour franchir la peur de l’inconnu

 1/ Avoir un objectif clair et précis

Comme je l’ai dit plus tôt, la route à emprunter pour sortir des sentiers battus est semées d’embuches. Il y aura des ornières, des obstacles à franchir et des déviations avant d’arriver à destination.

Si vous n’avez pas d’attente précise sur la destination que vous visez et sur le sentiment que vous éprouverez quand vous l’aurez atteinte, vous ferez demi-tour à la première éclaboussure de boue 😊

Si vous savez exactement ce que vous allez chercher, alors le voyage sera la destination, et tout devient magique.

2/ Planifier les pires scénarios, pour les dédramatiser

La peur est une des émotions premières qui peut nous faire avorter un projet dans l’œuf : La peur du jugement, la peur de l’échec, la peur de la pauvreté sont autant de freins possibles.

La méthode du « tout va bien, je vais bien » ou du « même pas peur » peut marcher pour certains, mais ce n’est pas la majorité.

Soyez à l’aise avec votre peur, elle est normale… Par contre ne la laisser pas diriger votre vie….

Dites vous bien que tout change et ce que vous êtes en train de vivre aussi ! Vous serez de toute façon rattrapé par le changement alors autant le provoquer 😉

Pour ne pas vous laisser paralyser par vos peurs, il est important de les regarder en face, droit dans les yeux 😊

Pour cela le mieux est d’imaginer le pire scénario possible… Imaginer ensuite qu’elles seraient vos solutions s’il arrivait. Vous vous rendrez vite compte qu’il n’y a pas de problème sans solution.

3/ Vivre la vie de vos rêves est plus important que le regard des autres

Le 3ème point très important est de prendre beaucoup de recul par rapport au regard des autres…

Rappelez-vous un principe capital : Ne vous jugeront que les personnes qui ne croient pas en leur propre rêves !

Ne vous laissez pas non plus entrainer par la peur des autres (ou aurez déjà assez à faire avec les vôtre) ni par les croyances limitantes des autres.

L’influence négative de notre entourage (même en pensant bien faire) peut être votre pire ennemi et il est important de vous en prémunir.

4/ Accepter de faire des erreurs

Cessez de vouloir être parfait !!! Sur le chemin de la découverte vous allez faire des erreurs, certaines choses ne vont pas marcher, il y aura des aller-retour et l’ascenseur émotionnel va y aller bon train.

Est-ce que vous demandez à vos enfants de savoir marcher avant de savoir se mettre debout ? Est-ce que vous lui demander d’apprendre à marcher sans ne jamais tomber ?

Bien sûr que non, et c’est parce qu’il a eu la liberté de tomber encore et encore qu’un jour, il a su marcher, puis courir, puis sauter, puis faire des saltos arrière 😊

Ne cherchez pas à faire des saltos arrière avant d’avoir appris à vous mettre débout, ce ne serait pas juste envers vous-même.

Vous allez tomber plusieurs fois, et chaque fois que vous vous relèverez vous serez plus stable sur vos jambes… 

5/ Accueillir ses émotions

Être à l’écoute de ses émotions est un très bon moyen d’éviter de vous saboter vous-même.

Je n’ai pas assez confiance en moi, je ne suis pas assez tenace, je doute beaucoup trop…

Vous êtes Vous, sans trop ni pas assez. Vous avez des émotions et chacune à un rôle à jouer dans votre construction.

Pour parcourir ce chemin de la plus belle des manières, restez attentif à vos émotions, avec beaucoup de bienveillance envers vous-même ; et vous prendrez conscience que vous pouvez déplacer des montagnes 😊

Combien de ces choses vous paraissent insurmontables aujourd’hui ? Pour lesquelles auriez vous besoin d’un soutien pour les mettre en pratique ?

Avec méthode et détermination, vous pouvez reprendre les commandes de votre vie et réaliser vos rêves les plus incroyables.

Je vous invite à une séance découverte avec moi début juin (mai est complet 😊 ), pour en savoir plus :   

Passionnément,

Noémie

Publié par

Une réponse sur « 5 choses à faire pour franchir sa peur de l’inconnu »

  1. Coucou. Je trouve ton article très pertinent. Si je me suis lancée dans un projet (je me suis dit que même si cela se passe mal, je pourrais toujours me dire que j’ai osé et j’en suis fière !), j’ai conscience que j’ai des craintes psychologiques pour d’autres ( voire obstacles économiques, acheter dans l’immobilier sans CDI est impossible pour les banques ).
    Je pense qu’il faut se lancer, et si on a vraiment peur, penser à réaliser des envies à portée de main qu’on repousse depuis longtemps. Cela peut entraîner une plus grande motivation grâce à la fierté ressentie.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s